Retraité, je pratique le greffage de noyer en tant qu’une activité intéressante et comme défi. Le greffage du noyer est incontestablement plus difficile que celui des autres arbres fruitiers. Suite à mes succès obtenus avec la technique de greffage « en couronne » pratiquée en plein air, je me suis fixé l’objectif de maîtriser, en théorie et en pratique, plusieurs autres techniques de greffage de noyer. Mes connaissances de base en tant que diplômé en sciences naturelles (botanique, zoologie, chimie et biochimie) et docteur en biochimie ( dissertation en enzymologie) me permettent de comprendre la physiologie de greffage et de les combiner avec la pratique. Aussi, j’interroge critiquement  les déclarations et publications des scientifiques et des stations de recherches.

Je m’intéresse particulièrement aux techniques de greffage simples, qui peuvent être pratiquées sans installations techniques sophistiquées et coûteuses telles que des chambres équipées de réglage automatisé de température et d’humidité. Je suis en train de faire des expériences relatives à ces paramètres.

Je pratique des prix modérés,  adaptés à ma situation de retraité. Mes prestations doivent couvrir mes frais. Les spécialités valent un prix raisonnable.

A côté du greffage de noyer, je pratique d’autres „hobbys“ comme le greffage d’autres arbres fruitiers et arbustes (pommes, poires, abricots, prunes, cerises, kiwi etc.), la culture de différentes espèces de noyers en forêt, la sculpture des animaux en bois.

ours en bois

fleur de pommier


Visite du 18 avril 2012 chez mes maîtres et amis à L’Albenc Grenoble

Alain DupardMon maître et ami Alain Dupard a toujours des choses intéressantes et amusantes à raconter.

 

chez JeannotJean Payre et ses greffeurs en chef sont intéressés à ma démonstration de la technique de greffage de chip budding.